Voici un dessert que je voullais faire depuis longtemps mais par manque de temps je ne l'avais pas encore tester

Donc quand j'ai repéré la recette su rle blog papilles&pupilles je me suis dit allez je fonce

Pour environ 350g d’orangettes, il faut :

  • 600g d’oranges non traitées soit environ 300g d’écorces
  • 3 cuillers à café de gros sel

Pour le sirop :

  • 400g de sucre cristallisé

Incisez l’écorce des oranges en 4 quartiers, puis détachez-les des fruits en prenant soin de ne pas les briser découper ls quartiers en orangettes  

Mettez ces peaux à tremper dans 1 litre d’eau froide additionnée de 1 cuiller à café de gros sel pendant 24 heures.

 

Faites chauffer 3 casseroles contenant chacune 2 litres d’eau. Dans la première casserole, mettez 2 cuillers à café de gros sel, plongez-y les écorces d’oranges et portez à ébullition pendant 1 minute.

Égouttez-les, puis replongez-les dans la deuxième casserole d’eau bouillante non salée pendant 5 minutes. Égouttez-les à nouveau et plongez-les dans la troisième casserole d’eau bouillante non salée pendant 15 minutes

Préparez un sirop au perlé avec 300g de sucre et 6 cl d’eau. Mettez à chauffer à feu moyen/vif. Dès que le sirop forme des perles brillantes qui éclatent à la surface vous pouvez y plonger les fruits. Plongez-y les écorces d’oranges et laissez-les cuire à frémissement pendant 30 minutes. Ajoutez le sucre restant et faites réduire le plus lentement possible.

attention : le sirop doit rester blanc et ne pas caraméliser.

Retirez les écorces du sirop, égouttez-les sur une grille

… et faites-les sécher 24 à 48 heures avant de les utiliser :

SAM_0741

Pour des orangettes aux chocolat:

  • 400g de très bon chocolat noir 

Faites fondre le chocolat au bain-marie. On va le tempérer pour obtenir un chocolat bien brillant. La technique du tempérage du chocolat consiste à faire fondre du chocolat au bain-marie jusqu’à ce qu’il atteigne une température comprise entre 50 et 55° C puis à le faire refroidir pour atteindre 26° C (On le sort du bain-marie : c’est assez long, il faut remuer régulièrement).

Une fois qu’il est à 26 ou 27ºC, on le remet au bain-marie et on rechauffe jusqu’à ce qu’il atteigne les 31-32° C. Il faudra maintenir cette température tout au long de l’enrobage. Ces températures valent pour le chocolat noir. La courbe est différente pour les autres chocolats. Pour une explication plus complète, je vous conseille d’aller chez Soho sur le blog Chocoholic.

Il faut donc tremper chaque orangette, une par une, dans le chocolat fondu..

A l’aide d’une fourchette, égouttez-les et posez-les au fur et à mesure sur une plaque de cuisson recouverte de papier aluminium ou d’une toile silpat. Préparez 2 plaques.

SAM_0768